Menu

Renforcer les capacités des acteurs

Le ReSaD forme un réseau collaboratif de plateformes d’ONG impliquées dans la gestion durable des terres au Sahel. Il mutualise les expériences terrains de ses membres, pour capitaliser les connaissances sur les pratiques de gestion durable des terres et de lutte contre la désertification.

Mutualiser et diffuser les pratiques de gestion durable des terres

Échanger sur les pratiques de gestion durable des terres au-delà des limites géographiques

Le ReSaD favorise les échanges sur ces pratiques entre une variété d’acteurs (ONG, scientifiques, collectivités, institutions…), en organisant des rencontres nationales et régionales, et en animant également des discussions à distance (forum électronique).

Diffuser les pratiques de gestion durable des terres

Les pratiques de gestion durable des terres et de lutte contre la désertification, identifiées au sein du réseau, sont capitalisées dans la base de données en ligne du ReSaD. Cette base de données recense également les acteurs de la lutte contre la désertification.

Régulièrement, les plateformes du ReSaD produisent des documents de capitalisation sur les pratiques ou les thématiques liées à la lutte contre la désertification et la gestion durable des terres.

Ces informations sont disponibles en ligne, pour toute personne ou organisation souhaitant se renseigner ou s’impliquer dans des projets de gestion durable des terres et de lutte contre la désertification.

Afin de toucher également des acteurs de terrain, qui n’ont pas accès à internet, le ReSaD met en place une stratégie de diffusion d’information et de sensibilisation via les radios locales, la production de films et d'autres supports pédagogiques.

Renforcer les compétences des ONG et CL pour mener des projets sur le terrain

Mettant à profit ses compétences, le ReSaD appuie les collectivités locales pour qu'elles soient en mesure de concevoir et de mettre en œuvre des projets de gestion durable des terres au sein de leur territoire. L'objectif est de déclencher une dynamique de gestion durable des terres au sein des territoires concernés. Pour cela, le ReSaD s'appuie sur plusieurs outils.

Construire un module de Form’Action

Dans son plan d’action 2015 – 2018, le ReSaD a prévu la réalisation d’un module de formation sur le montage et la mise en oeuvre de projet de de gestion durable des terres et de lutte contre la désertification pour les collectivités locales. Ce module alternera formation et action : acquisition de connaissances théoriques et mise en pratique sur des cas concrets. Le module de form’action est élaboré par le ReSaD en partenariat avec les réseaux RADDO au Tchad et Drynet au Sénégal dans le cadre du projet FLEUVE.

La construction du module met à contribution les acteurs de terrains (ONG et collectivités locales), au travers d’enquêtes, de forums électroniques et d’ateliers d’échanges d’expériences.

Former les acteurs

Les plateformes du ReSaD organisent régulièrement des formations à destination de leurs membres et collectivités locales partenaires au Mali, au Burkina Faso, au Niger et en France. Ces formations sont orientées sur des pratiques ou techniques, correspondant aux besoins identifiés localement.

Le module de Form’Action produit par le ReSaD et ses partenaires est également disponible et accessible à tout organisme souhaitant l’utiliser pour renforcer les capacités de ses partenaires (à partir de janvier 2018).

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.